Mon fils, Asperger ou pas?

Depuis sa naissance Shaun, mon cadet est en perpétuelle évolution, jusqu’à lors nous étions fier, épatés et étonnés de l’avancé de ses progrès, mais abasourdi par le premier rdv avec sa maitresse, 3 semaines seulement après sa rentrée en petite section (septembre 2013).

Né le 7 septembre 2010, Shaun fait 54cm, pour 4,060kg, beau bébé, en pleine santé et plein de vitalité. C’est un bébé qui à envie d’évoluer et rapidement il se met assis, rampe, fait ses premiers pas, parle et plus les années passent et plus il a soif d’apprendre. Il sait ses lettres de l’alphabet par cœur depuis ses 2 ans tout comme les chiffres. Il apprend vite et retient tout ! Il a autant une mémoire visuel qu’auditive.

Qu’est-ce que le SA, Syndrôme d’asperger ?
Histoire de Shaun
Shaun rencontre des difficulté d’interaction sociale avec les autres à l’école, de concentration, de motricité fine, de repérage dans l’espace mais pas dans le temps. Au niveau apprentissage, il est super en avance, et pour ça j’en suis heureuse, mais du coup la maitresse rencontrant de réels soucis avec lui m’a préconisé de le faire rencontrer une psychomotricienne, seulement au CMPE, j’ai déjà mon aîné Declan qui y est suivis, et ne veulent pas prendre les frères et sœurs. J’ai par conséquent demandé a avoir un rendez-vous quand même mais on m’a donné rdv avec une psy en attendant.
Seulement entre temps à l’école, la maitresse à contacté la psy scolaire, qui est venu étudier le comportement de Shaun en Décembre 2013; j’ai eu rdv avec elle en Avril dernier pour le compte rendu.
A la suite de ça j’ai décidé de pousser plus loin que le CMPE, j’ai pris rendez-vous avec le cabinet du Dr REVOL à Bron, à l’hôpital Neurologique. J’ai rdv le 28 Août 2014. On verra ce que ça donne.
Depuis j’ai observé le comportement de mon fils et j’ai surfé pas mal sur le net, et j’ai l’impression que Shaun est un enfant ASPERGER, seulement à chaque fois que je dis ça, on me regarde de travers.

Je dois voir pour prendre rdv avec le CEDA, ou CRA, ou le CADIPA, pour déceler son autisme ou pas.
http://www.cra-rhone-alpes.org/spip.php?article31

Déjà pour que tout le monde comprenne voici les caractéristiques associées au SA : 

  • Difficultés à comprendre les situations sociales et les attentes de l’entourage;
  • Émergence normale de la parole avec difficulté de la communication;
  • Intérêts souvent obsessionnels;
  • Intelligence normale ou supérieure.

Ce trouble, que l’on retrouve essentiellement chez les petits garçons (80% de la population atteinte) est encore trop méconnu. Généralement, diagnostiqué beaucoup plus tard que lautisme, le syndrome d’Asperger se manifeste par plusieurs « symptômes » forts :

  1. Des difficultés motrices (gestes maladroits, démarche guindée, etc.), une intonation monotone, une fuite du contact visuel, et, à l’occasion, certains tics.
  2. Une incapacité à comprendre le « second degré », le langage imagé.
  3. Attachent beaucoup d’importance à la routine. En effet, à défaut de pouvoir prédire ce qui les attend, elles deviennent vite angoissées, et tendent alors à avoir des comportements obsessifs.
  4. Evitent les contacts physiques, expriment peu ce qu’ils ressentent ou le font alors de façon démesurée.
  5. Un fort attachement aux règles, aux détails
  6. L’engouement pour un domaine très spécifique, et leur capacité d’en parler longuement en dépit de l’ennui de leur auditoire. 
  7. Des difficultés à entamer une conversation et à la maintenir.
  8. Une incapacité à communiquer et à comprendre les schémas sociaux (ou du moins de grandes difficultés relationelles)
  9. Une mémoire apparemment sans bornes
  10. Des problèmes de motricité et d’écriture, se manifestant généralement par une dyspraxie

Syndrome d’Asperger : pas de traitement, mais un suivi sur-mesure :
On soupçonne aujourd’hui que le syndrome d’Asperger est à la fois d’origine génétique et neurologique. Mais on n’en sait finalement guère plus. Résultat : il n’y a aucun « traitement » pour les petits autistes Asperger. Par contre, une prise en charge individuelle peut être mise en place pour faciliter leur quotidien. Au programme : un encadrement par un assistant de vie scolaire, un psychomotricien ou encore un psychiatre et surtout des ateliers pratiques destinés à apprendre à l’enfant à s’intégrer dans un groupe, à vivre en société.

Publicités

4 réflexions sur “Mon fils, Asperger ou pas?

  1. Salut ma belle, alors je ne connaissais pas du tout ce syndrome, je vais aller jeter un oeil sur le lien que tu as mis, sinon je suis désolée de te répondre seulement maintenant tu m'avais demandé pour l'article protégé alors mon blog est sous wordpress et c'est une option dedans. C'est très pratique. Mon blog avait pris du retard, mon loulou a été hospitalisé pour surinfection bronchique, il fait encore des séances de kiné respiratoire, on a eu très peur il est monté plusieurs jours à 40 de fièvre et il avait le regard avide, enfin là ça va mieux oufff, toujours des frayeurs avec nos loulous. Bisous ma belle

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s