Mes petits bonheur #1

Voici pour vous mes chéris
une nouvelle catégorie d’article en vidéo « Mes Petits Bonheurs »

//assets.pinterest.com/js/pinit.js

Publicités

Prendre de bonnes habitudes alimentaires.

Je me suis faite opéré y’a bientôt 2 ans, et j’ai perdu presque 40 kilos sur 1 ans et demi. Depuis je stagne, et j’ai envie de faire repartir la perte, il est temps d’ailleurs. J’ai donc décidé de remettre en question ma façon de m’alimenter et c’est aussi parce que je reprend le travail bientot et que je dois mieux m’organiser, obligé je serai une WonderMaman ! J’aimerai perdre encore 15 kilos avant le 28 mars prochain, c’est pour cela que je vais vous parler de ce qui cloche chez moi et ce que je vais faire pour y remedier ! *

Observer mon comportement 
Sur une période défini (c’est en fonction de chacun), moi c’était sur les 5 jours de la semaine, j’ai remarqué que j’ai une mauvaise alimentation.

  • Je ne déjeune pas assez le matin.
  • Bien souvent je ne prends pas le temps de préparer un vrai repas le midi, je fais du vite fait.
  • Je dine à la « va vite », voir même je prend seulement un café au lait et des tartines. (Je mange trop mal.)
  • Je ne bois pas assez d’eau.
  • Je grignote toute la journée.

Je n’ai pas une alimentation seine et équilibré et même si je fais du sport ça ne porte pas de résultats, ce qui m’oblige à avoir un plan d’action.

Mise en place d’un plan d’action

Afin d’éviter de refaire les même erreurs, encore et encore, je dois adopter une méthode à moi pour améliorer mon hygiène de vie.Etape 1 : Composer mes repas différemment.

Matin : C’est bien connu, il est essentiel de prendre un bon petit déjeuner pour tenir toute la matinée, c’est le repas le plus important de la journée. J’ai toujours pris un café au lait (ricoré) et c’est très rare que je pars le ventre vide, mais la plus part du temps je l’accompagne de petites choses qui ne me tiennent pas au bide et du coup en matinée j’ai tendance à grignoter. PAS COOL ! Du coup je prend toujours un petit déjà équilibré, avec une tasse -mug- de café au lait, jus d’orange (quand j’en ai) pour mes médocs, et soit ce sont des biscottes beurrés (4), ou craquottes beurré et confituré (ça ne se dit pas je sais), ou du muesli (mais j’évite sinon même si j’adore ça, j’ai mal au vendre toute la matinée). Ainsi je n’ai pas de sensations de faim dans la matinée.

Midi : J’ai remarqué que je ne prenais pas le temps de préparer mon repas, manque de temps, de motivation du coup je mange mal. Moins d’une heure après le repas j’ai déjà envie de manger un petit truc avec mon café (de fin de repas). Je dois diminuer les quantités, le soucis c’est que je dois varier mes repas et ça c’est difficile. Je dois établir une liste des légumes que j’aime préparer et manger, trouver des recettes adaptées sur 3 semaines (comme mon planning travail) et ça m’évitera bien des frustrations, ainsi je tiendrai mieux toutes l’après-midi. 
Je vais privilégier les féculents de type boulgour, blé, quinoa…(que je ne connais pas) et ma quantité de légumes dépassera celle des féculents. Je favoriserai les viandes blanches (escalopes de dindes, blanc de poulet…) et pour le laitage, je pense que je mangerai des fromage blanc (avec un sucre) et mon lait dans la journée.

Soir : Je pense qu’il va falloir que je m’oblige à manger léger le soir pour avoir plus de résultats.

  • Je ne mangerai que légumes et un laitage en dessert (ou compote).
  • J’essaierai de manger à heure fixe et pas un coup à 18h30 et une autre fois à 20h, sinon je n’ai pas assez de temps pour digérer correctement et je me couche avec une sensation de ballonnement.
  • Malheureusement je ne peux pas trop boire en mangeant, mais je doit boire un ou deux grand verre d’eau, avant le repas, et 30 minutes après; C’est jouable ! Dans la journée aussi je cocherai le nombre de verre bu sur mon agenda dans la partie Hydrate ! 

Etape 2Il faut que je m’organise

Plus d’excuse, maintenant que tout est écrit, il suffit simplement de m’organiser et d’appliquer ce que je me suis fixé.

Quand je n’aurai plus d’idée j’irai piocher sur PINTEREST ou bien chez mon amie Steph. Autrement avec la liste des légumes que j’aime, je pense que je vais établir une liste des recettes que j’aime, que j’aimerai tester, et qu’il est nécessaire que je fasse (après tout de temps en temps c’est pas mal aussi de faire des journées détox)

Aussi je vais remettre en fonction le semainier, planning des repas, et je pense que je préparerai (quand je ne travaillerai pas) quelques repas sur la semaines (à réchauffer) comme ça j’aurai quelques menus d’avance, et je ne retomberai pas dans de mauvaise habitudes.

Appliquer ma méthode
Le tout n’est pas de tout planifier, que ce soit écrit ici, encore faut-il y appliquer, c’est ce qui sera le plus dur. Maintenant je trouve que ce sont des habitudes qui peuvent rentrer assez vite en vigueur avec de la volonté ca va devenir routinier, c’est pas comme si je m’infligeais un énième régime, non, là ce sont simplement des outils, des conseils pour avoir une meilleure alimentation et éventuellement montrer l’exemple à mes enfants de qu’il faut faire et ce ne faut pas faire.

Et vous quelle est votre méthodes? Avez vous un régime? Un coach?

//assets.pinterest.com/js/pinit.js

Dent de lait, les légendes qui en découlent.

Shaun, mon jeune cadet, depuis quelques temps se plaignait des dents, un jour le prenant au sérieux, après une énième plainte, je regarde et oh surprise que vois-je? Sa dent définitive qui pousse alors que sa dent de lait bouge mais n’est pas tombé.
Alors je lui conseil de pousser avec sa langue de temps en temps pour aider sa dent de lait à tomber d’elle-même, lui évitant comme à mon grand il y a 1 ans et demi, d’aller se faire arracher sa dent de lait.
C’est alors qu’un soir sur le canapé je le vois, les doigts dans la bouche ressortant avec un peu de sang, sans panique sa petite dent de lait. Je l’ai rassuré de suis lui disant qu’il grandissait et que voilà, sa dent étant tombé, ce soir nous l’a mettrions sous l’oreiller pour que la petite souris passe. Bien sur ayant vu le film « Les 5 légendes » il me demande pourquoi chez nous, c’est la petite souris qui passe récolter les dents et pas la Fée des dents?

Alors de là, j’ai voulu chercher un peu l’histoire visant à ne pas répondre à mon fils des bêtises.

  • En France, la petite souris passe lorsqu’un enfant perd une dent, celui-ci là glisse sous son oreiller afin qu’elle passe la récolter et lui donner en échange une pièce.
  • Le mythe de la petite souris est très récent et quasi universel : Son origine remonte au 17ème siècle d’un conte français « La bonne petite souris » de Madame d’Aulnoy qui raconte l’histoire d’une souris qui se transforme en fée pour aider une gentille reine à vaincre un méchant roi, en se cachant sous l’oreiller du roi puis en lui faisant tomber toutes ses dents. Mais il faudra attendre le début du 20ème siècle pour qu’il prenne sa forme en se basant sur un autre conte: « La Fée des dents » de Lee Rogow.

Shaun, ce soir là, a fait un petit bonbon avec du papier d’allu enveloppant sa dent, l’a glissé dans la poche de son doudou (car il bouge beaucoup la nuit), et à mis son doudou qui chante à côté de lui dans la lit.

Le lendemain, en se réveillant il m’a appelé tout fier et tout content de me dire « maman la petite souris m’a apporté un sous ». Généreuse avec ça elle lui a donné 1€ (se transformant avec maman en 2€) car son frère auparavant avait aussi eu ses 2€ a chaque dent perdu. HIHIHI.

Edit du 23/11 : Shaun à perdu sa deuxième dent de la même manière que la première

//assets.pinterest.com/js/pinit.js

BabyLook #20

 Cette semaine j’ai été à KIABI et j’ai craqué encore pour ma fille, comme d’hab.
Voici une super jolie robe
Robe KIABI = 24 mois
Ballerine KIABI = t23
 CLIQUEZ SUR LE LOGO
pour découvrir les blogs des copi’net qui font aussi des babylook
http://www.sweetlolise.fr/2015/01/presentation-babylook.html

Topo de l’hospitalisation de Shaun

Shaun a fait un test Orthophonique lundi après-midi qui ne révèle pas de soucis

Un test neurologique mardi matin (avec Qi et fonctions cognitives) qui n’ont pas révélé de déficience, mais Shaun n’était pas très coopératif !


Un test neuropsychologique (personnalité) mardi après-midi qui n’a pas révélé de soucis émotionnel ou dépressif. Bon état d’esprit et petit garçon très gentil.


Un test psychomoteur, mercredi matin qui a décelé de gros gros soucis de praxie (motricité fine) et doit absolument être pris en charge par une psychomotricienne.


Un test electro-encéphalogramme jeudi matin qui a révélé un état de somnolence (cerveau) anormal, qu’ils n’arrivent pas à analyser vu la durée du test. Shaun sera ré-hospitalisé pour faire un EEG sur 24h.

A la suite de tout ça, aucun diagnostic n’a été posé, Shaun est un petit garçon qui peut avoir un comportement agité, bougeon ou excité et qui a tendance à ne pas écouter, et d’un autre côté il a des état où il est dans un bulle, limite catatonique ou attirer son attention devient difficile.

Une ré-hospitalisation de 5 jours sera pour Mai 2016 (fin de grande section maternelle) pour faire le point, refaire les bilan vu son âge

Halte aux violences conjugales !

Ce soir je viens de regarde le film dont tout le monde parle. 
Le film qui m’a tant bouleversé et qui m’a touché au plus profond, parce que j’ai été une victime autrefois. Aujourd’hui je n’en suis plus une, je suis sortie de tout ça et pas sans mal. Les blessures physiques finissent par guérir mais les celles du cœur, celle de l’âme, du plus profond de soit ne guérissent jamais.
J’ai voulu regarder L’emprise, ce film si « poignant », « prenant », dit si « cru » mais tellement proche de Ma réalité.

Ce soir j’ai regardé ce film et j’en ai chialé comme une madeleine. Alors oui oui j’avais les mouchoirs à coté de moi, on m’avait prévenu, on m’en avait parlé !

Si vous ne l’avez pas vu, filez vite le voir en replay sur MyTF1.fr

Le résumé : L’emprise fait le récit d’un drame, adapté du bouleversant livre-témoignage « Acquittée », d’Alexandra Lange, paru aux Editions Michel Lafon. L’histoire d’une mère de famille de quatre enfants, qui se retrouve en mars 2012 dans le box des accusés des assises de Douai, pour le meurtre de son mari. Comment une femme en arrive-t-elle à tuer le père de ses enfants d’un coup de couteau ? Le temps des trois jours du procès, ce récit haletant nous plonge dans le quotidien d’Alexandra, une mère que la société n’a pas su protéger, ni elle, ni ses enfants, de l’emprise d’un monstre qu’elle a, pourtant, aimé. A travers ce fait divers qui a défrayé la chronique et bouleversé l’opinion publique, un film évènement qui pose la question de la balance de la justice. Sera-t-elle entendue ?
Une femme meure tous les 3 jours sous les coups d’un homme. Il faut arrêter ça, ne plus se taire, ne plus avoir peur, ne plus rester muet. Libre, tout le monde a droit de vivre libre, heureux, pourquoi ces hommes se croient-ils supérieur, si puissant? Faut-il attendre qu’il y ai un accident pour dire « OUI elle était battu, elle s’était confié », ou « Elle laisse 3 enfants, on n’a jamais su ce qu’il se passait » ou encore « elle le cherchait peut-être aussi ». Ces phrases à la con, que je déteste et qui me révoltes !

appelez ici si vous vivez des violences, n’ayez plus peur.